Quel poids de panneaux solaires votre toit peut-il supporter ?

La hausse du prix de l’énergie pousse de plus en plus de chefs d’entreprise à s’intéresser aux énergies renouvelables et plus particulièrement au solaire. Installer un système photovoltaïque semble en effet moins contraignant. Si l’on ne prend pas en considération le niveau d’ensoleillement, l’orientation du bâtiment ou l’inclinaison de votre toit, une toiture suffit pour fixer des panneaux solaires et produire suffisamment d’électricité pour satisfaire vos besoins en énergie.

Malheureusement, cette structure ne supportera pas toujours le poids du module dont vous rêvez. Le toit plat de votre local sera plus ou moins robuste selon les matériaux qui le composent. De plus, les panneaux seront plus ou moins pesants selon leurs spécificités et la méthode de pose retenue. Nous proposons d’éclaircir ces points ci-dessous.

Quelle est la charge maximale que mon toit peut supporter ?

La résistance d’un toit figure parmi les premiers points étudiés dans le cadre d’un projet photovoltaïque. La toiture accueillera les panneaux solaires et l’installateur devra donc dans un premier temps évaluer le poids qu’elle pourra supporter.

La résistance d’un toit dépendra principalement de la nature de la charpente et de la couverture. En règle générale, le duo charpente métallique et tôle ondulée est le moins robuste. Ce type de toiture ne supporte que 8 kg/m². Les charpentes en bois recouvertes de tuiles offrent bien plus de possibilités avec une résistance estimée à 40 kg/m² pour les tuiles mécaniques et 45 kg/m² pour les tuiles en terre cuite.

Certains bacs acier sont également relativement frêles et ne supportent que 7 à 8 kg/m². Les toits en ardoise fibro, en ardoise naturelle et en tôle fibro se valent avec une résistance estimée entre 20 et 25 kg/m².

Ces chiffres sont fournis à titre indicatif. En effet, d’autres critères entrent également en jeu à savoir l’état du toit, son inclinaison ou encore la configuration de la charpente. Une toiture vieille de plus de 10 ans vous obligera généralement à procéder à une réfection avant la pose des panneaux solaires.

L’espacement des pannes au niveau de la charpente sera aussi un point déterminant. Selon l’installation prévue, il faudrait mettre en place des pannes supplémentaires pour répartir correctement le poids des panneaux photovoltaïques.

Combien pèse une installation photovoltaïque ?

Le poids total d’une installation photovoltaïque dépend de vos objectifs de rendement. Une mini centrale solaire qui assure l’indépendance énergétique de votre entreprise pèsera moins pesante qu’un système qui produira un surplus d’énergie solaire. Toujours est-il qu’une installation solaire pèse souvent entre 150 et 370 kg.

Si l’on essaye d’établir une corrélation avec la résistance avec votre toiture, sachez qu’un système traditionnel pèse 15 kg/m², avec une moyenne de 12 kg/m² pour les panneaux solaires et 3 kg/m² pour les fixations. De prime abord, ces équipements peuvent donc être montés sur n’importe quel type de couvertures hormis les toits recouverts de tôles ondulées ou d’un bac en acier.

À vrai dire, l’étude de faisabilité d’un projet photovoltaïque est bien plus complexe. La méthode d’installation prévue par la législation mérite aussi votre attention. Dans certains cas, la réglementation en vigueur oblige parfois les professionnels à recourir à l’intégration au bâti. Cette méthode consiste à glisser un bac d’étanchéité sous les panneaux. Ces derniers seront parfois montés sur des rails pour en faciliter l’entretien. Ce qui alourdit considérablement l’ensemble.

La pose sur support peut aussi vous contraindre à réaliser quelques aménagements alors que l’installation par superposition sera la plus pratique. Cette technique ne nécessite pas de fixations sophistiquées et le système obtenu laisse moins d’espace entre les panneaux. Ce qui donne une structure légère indépendamment du nombre de panneaux solaires à installer.

Notez que toutes les modifications faites au toit devront être prises en compte dans le choix de votre assurance photovoltaïque. En effet, les assurances de base couvrent les risques d’incendie des panneaux solaires ou les dommages dus à la grêle, mais vous pourrez avoir à payer un léger surcoût selon votre type de toiture. 

Les agriculteurs intéressés par le photovoltaïque agricole peuvent se tourner vers une ou plusieurs solutions en fonction de leur activité et la taille de leur exploitation, pour en savoir plus sur les subventions pour les panneaux solaires pour les agriculteurs .

Pour conclure

Conjuguer vos besoins en énergie et la résistance de votre toit n’est pas une mince affaire. Installer des panneaux solaires vous oblige à louer les services d’un technicien qualifié. Celui-ci effectuera les calculs nécessaires pour le dimensionnement de vos panneaux solaires. De plus, il livrera la meilleure solution pour pallier les contraintes rencontrées. Que l’on cherche à poser ses panneaux sur le toit d’une maison, d’un hangar ou d’un modeste abri, ce spécialiste vous sera une aide précieuse pour prendre les meilleures décisions.

Un technicien ne répondra pas uniquement à toutes vos questions. Il vous présentera les nouvelles aides auxquelles vous pouvez accéder. Certains peuvent même vérifier votre éligibilité en fonction des moyens que vous allez mobiliser. Demandez dès aujourd’hui l’intervention d’un spécialiste qualifié. Son expertise assurera également l’étanchéité et la solidité de la toiture. Rappelons qu’une installation photovoltaïque aura une durée de vie de 30 à 35 ans. Il faudrait donc que la toiture supporte parfaitement son poids pendant cette longue période.

Partager ce message

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>