Les bénéfices de Microsoft bondissent de 21% grâce à Office et au cloud | La blogueuse

Devindra Hardawar

L’activité globale de Microsoft se porte toujours bien, même si elle ne connaît pas la croissance choquante des bénéfices qu’elle a connue l’année dernière. Dans son rapport sur les résultats du deuxième trimestre d’aujourd’hui, la société a déclaré un chiffre d’affaires de 51,7 milliards de dollars (en hausse de 20 % par rapport à l’année dernière) avec des bénéfices de 18,8 milliards de dollars (en hausse de 21 %). Comme d’habitude, Microsoft doit remercier son activité cloud imparable, ainsi qu’une performance décente de son groupe PC, Office et d’autres produits professionnels. Son activité Intelligent Cloud a augmenté de 26 %, atteignant 18,3 milliards de dollars, tandis que son groupe Productivité et affaires a vu ses revenus augmenter de 19 % pour atteindre 15,9 milliards de dollars.

Il n’y avait pas de véritables maillons faibles majeurs ce trimestre – même les revenus de Surface, que Microsoft s’attendait auparavant à baisser un peu, ont augmenté de 8% grâce aux fortes ventes de Surface Laptop. Les revenus OEM de Windows ont également augmenté de 25 %, ce qui n’est pas une énorme surprise puisque l’industrie globale des PC est toujours en plein essor. Là où va l’activité PC, les revenus de Microsoft suivront, après tout. En ce qui concerne Office, la société affirme que ses revenus grand public ont augmenté de 15 % et qu’elle a atteint 56,4 millions d’abonnés Microsoft 365.

Alors que les rapports sur les bénéfices de Microsoft se sont essentiellement ressemblés au cours des dernières années – Cloud good! Les revenus augmentent ! – les chiffres de la société seront un peu différents une fois qu’elle aura finalisé son acquisition d’Activision Blizzard pour 68,7 milliards de dollars en 2023. À tout le moins, nous verrons à quel point la nouvelle division Microsoft Gaming aide (ou nuit) à l’activité globale de Microsoft.

Tous les produits recommandés par La blogueuse sont sélectionnés par notre équipe éditoriale, indépendante de notre maison mère. Certaines de nos histoires incluent des liens d’affiliation. Si vous achetez quelque chose via l’un de ces liens, nous pouvons gagner une commission d’affiliation.

Partager ce message

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>